Montpellier enterre un peu plus Clermont

© L'Equipe.fr© L'Equipe.fr

 

Une très belle victoire de Montpellier (15 – 19) après une première mi-temps maitrisée de bout en bout contre des Clermontois trop passifs et imprécis, malgré une tentative de retour dans le second acte.

Dès l’entame de match, les joueurs de Montpellier sont très costauds et ont la main sur la majorité des ballons. François Trinh Duc a réussi à concrétiser cette domination en inscrivant à la 13ème minute un très beau drop qui permettait à son équipe d’ouvrir leur compteur. Clermont était totalement dominé par l’équipe adverse et la pression a joué un mauvais tour à l’ouvreur Camille Lopez qui s’est montré trop imprécis dans ses coups de pied d’occupation.

Hormis le drop de FTD, on n’a pas vu grand chose durant cette première mi-temps. Montpellier a tenté de produire du jeu, et l’équipe a réussi à en produire du beau, mais à l’inverse, Clermont n’a pratiquement jamais eu l’occasion de produire quoi que ce soit par manque de munition.

Faible présence en attaque de Clermont donc, mais en défense les joueurs sont très efficaces car toutes les actions montpelliéraines sont systématiquement mises à mal par les défenseurs clermontois qui sont parvenus à mettre les mains là où il fallait et au moment où il fallait ; à l’image de Fritz Lee ou de Camille Gerondeau.

Avant la mi-temps, alors que Camille Lopez permettait à son équipe de recoller au score à la suite d’une pénalité réussie, le MHR a réagi immédiatement en inscrivant un magnifique essai. En effet, Paillaugue s’engouffre dans un trou de souris avant de transmettre le cuir à Ben Lucas. L’Australien a bien percuté et a réussi à bien libérer la balle pour que le n°9 du MHR la libère vite pour l’arrière Mogg qui a réalisé une splendide sautée pour Marvin O’Connor qui n’avait plus qu’à aplatir en coin.

A la mi-temps, Montpellier menait 16 à 3 sur la pelouse de Clermont. Cette mi-temps aura clairement été à l’avantage des Cistes qui ont eu la possession du ballon. Pourtant cette possession n’était pas concrétisée par les joueurs notamment à cause de la très bonne et très agressive défense clermontoise.

Durant le second acte, le MHR a donné l’impression de retomber dans ses travers des journées précédentes en se faisant trop souvent pénaliser. De ce fait, Brock James qui était entré peu de temps avant, à la place de Camille Lopez, transforme les points de son équipe et lui permet de revenir petit à petit au score.

Justement, l’entrée de Brock James a semblé faire beaucoup de bien au collectif de Clermont car depuis son entrée, Clermont avait remis les mains sur la balle et était de plus en plus dangereux. Néanmoins, l’imprécision clermontoise a joué en leur défaveur notamment en touche, les Clermontois en ont perdu quatre.

Sous pression et indisciplinés, c’est donc logiquement que l’arbitre a puni les joueurs montpelliérains en adressant un carton jaune au talonneur Bismark Du Plessis, à la suite d’une trop grande accumulation de fautes.

A 4 minutes de la fin de la rencontre, le MHR menait à Clermont mais les 4 points de retard qui les séparaient alors, pouvaient vite être comblés dans la mesure où les Clermontois monopolisaient le ballon et s’avéraient être très dangereux pour Montpellier, qui commettait beaucoup trop de fautes.

Mais au final, c’est Montpellier qui s’est bel et bien imposé à Clermont à la suite d’un en avant surréaliste d’un joueur de Clermont alors même qu’ils avaient une toute dernière action pour tenter de revenir au score pour essayer d’arracher le match nul.

Be the first to comment on "Montpellier enterre un peu plus Clermont"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*